transportation

transportation

transportation [ trɑ̃spɔrtasjɔ̃ ] n. f.
• av. 1778; h. 1519; lat. transportatio « émigration »
1Vx Déportation, exil forcé (d'un peuple, d'un groupe).
2Dr. Institution par laquelle les condamnés aux travaux forcés étaient transportés dans une colonie pour y subir leur peine. relégation. La déportation, à la différence de la transportation, est une peine politique. Transportation en Guyane.

transportation nom féminin Système pénal impliquant le transport des condamnés dans un lieu lointain, peu peuplé et souvent insalubre, en vue soit d'y subir leur peine, soit d'y résider. (En France, la transportation des condamnés aux travaux forcés s'est d'abord effectuée en Nouvelle-Calédonie, puis en Guyane ; elle a été abandonnée en 1942.)

⇒TRANSPORTATION, subst. fém.
Vieilli. Action d'obliger quelqu'un à aller d'un lieu à un autre, généralement dans une contrée lointaine. Synon. bannissement, déplacement, déportation, exil. Régime russe des transportations sans jugement (CLEMENCEAU, Iniquité, 1899, p. 34). Toute propagande en faveur des réformes était séditieuse. Les Écossais se montrant plus audacieux que les Anglais, ils furent frappés les premiers. L'avocat Muir, mis en accusation le 2 janvier 1792 (...), se vit infliger (...) quatorze ans de transportation en Australie (LEFEBVRE, Révol. fr., 1963, p. 336).
DR. PÉNAL. [En France de 1854 à 1938] ,,Institution en vertu de laquelle les condamnés aux travaux forcés sont conduits dans une colonie (...) pour y subir leur peine, et, à l'expiration de cette peine, y demeurer soit pendant un temps égal à la durée de la peine (système dit du doublage), soit même à perpétuité`` (CAP. 1936). Synon. guillotine sèche. La transportation n'est pas une peine infamante, et elle diffère en cela de la déportation (LITTRÉ). À partir de 1898, la Guyane demeura le seul territoire de transportation (YAM.-KELL. 1970).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1519 « action de se transporter quelque part » (G. MICHEL, Georg., f° 47c, éd. 1529 ds GDF. Compl.); 2. 1776 « déportation d'un peuple » (VOLTAIRE, La Bible enfin expliquée, p. 505); 3. 1790 « fait d'être transporté outre-mer en tant que condamné aux travaux forcés » (Le Moniteur, t. 7, p. 27, col. 3). Dér. de transporter étymol. A 1; suff. -(a)tion. Bbg. DUB. Pol. 1962, p. 430. — WAGNER (R.-L.). Les Vocab. fr. Paris, 1970, t. 2, pp. 143-150.

transportation [tʀɑ̃spɔʀtɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. Av. 1778; attestation isolée, 1519; du lat. transportatio « émigration ».
1 Vx. Déportation, exil forcé (d'un peuple, d'un groupe).
2 (1836). Dr. Institution par laquelle les condamnés aux travaux forcés étaient transportés dans une colonie pour y subir leur peine ( Bagne) et y demeurer pendant un temps égal (doublage) ou à perpétuité. Relégation. || La déportation, à la différence de la transportation, est une peine politique. || Transportation à la Guyane.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем сделать НИР

Regardez d'autres dictionnaires:

  • transportation — trans‧por‧ta‧tion [ˌtrænspɔːˈteɪʆn ǁ spər ] noun [uncountable] 1. TRANSPORT the process or business of moving goods from one place to another by rail, air, ship etc: • Prices include transportation from London. 2. TRANSPORT …   Financial and business terms

  • Transportation — Trans por*ta tion, n. [L. transportatio: cf. F. transportation.] 1. The act of transporting, or the state of being transported; carriage from one place to another; removal; conveyance. [1913 Webster] To provide a vessel for their transportation.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • transportation — index carriage, removal, transmittal Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 transportation …   Law dictionary

  • Transportation — (lat.), überseeische Verschickung verurteilter Verbrecher. Im weitern Sinn also soviel wie Deportation; im engern Sinne des neuern französischen Rechts von dieser wie von der Relegation unterschieden. S. Deportation …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Transportation — (lat.), s.v.w. Deportation …   Kleines Konversations-Lexikon

  • transportation — 1530s, act of transporting, noun of action from TRANSPORT (Cf. transport). In the sense of means of conveyance it is first recorded 1853 …   Etymology dictionary

  • transportation — [trans΄pər tā′shən, trans΄pôrtā′shən] n. [Fr < L transportatio] 1. a transporting or being transported 2. ☆ a) a means or system of conveyance b) the work or business of conveying passengers or goods ☆ 3. fare or a ticket for being transported …   English World dictionary

  • transportation — /trans peuhr tay sheuhn/, n. 1. the act of transporting. 2. the state of being transported. 3. the means of transport or conveyance. 4. the business of conveying people, goods, etc. 5. price of travel or transport by public conveyance; fare. 6.… …   Universalium

  • transportation — noun (esp. AmE) ⇨ See also ↑transit, ↑transport ADJECTIVE ▪ mass, public ▪ Many destinations can be reached by public transportation. ▪ private ▪ …   Collocations dictionary

  • transportation — n. (esp. AE; BE usu. has transport) 1) to provide transportation 2) air; bus; ground, surface; mass, public transportation 3) transportation from; to (to provide transportation from the city to the airport) * * * [ˌtrænspɔː teɪʃ(ə)n] bus ground… …   Combinatory dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”